1982

 

 

 

 

 

ANNÉE PRÉCÉDENTE
 

 

ANNÉE SUIVANTE
 

 

pour PROPOSER vous aussi votre album préféré avec vos propres commentaires afin de compléter cette page

C'EST ICI

 

 

IRON MAIDEN

THE NUMBER OF THE BEAST
1982

1. INVADERS
2. CHILDREN OF THE DAMNED
3. THE PRISONER
4. 22 ACACIA AVENUE
5. THE NUMBER OF THE BEAST
6. RUN TO THE HILLS
7. GANGLAND
8. TOTAL ECLIPSE
9. HALLOWED BE THY NAME

 

 

L'album de la consécration pour IRON MAIDEN, mais aussi l'album qui arrête définitivement les frontières entre le HARD-ROCK et le HEAVY-METAL, en trois albums MAIDEN a inventé un nouveau genre musical. Bien sûr certains iconoclastes (dont je suis) regretterons toujours le départ de Paul Di'Anno vers d'autres aventures "killeuses". Mais il faut bien le reconnaître l'esprit Maiden des débuts est toujours bien présent dans ce "Number of the beast". La ligne de basse de Steve Harris te donne toujours l'impression d'être poursuivi par LA bête, Clive Burr est toujours derrière ses fûts pour t'assurer que t'as pas intérêt à t'arrêter de cavaler. Les hymnes "metal" qui jalonnent toute la face B du vinyle sont indétrônables, incontournables, indispensables.  

 

 

SAXON

LIVE ALBUM -
THE EAGLE HAS LANDED
1982

1.MOTORCYCLE MAN
2. 747 (STRANGERS IN
THE NIGHT)
3. PRINCESS OF THE NIGHT
4. STRONG ARM OF THE LAW
5. HEAVY METAL THUNDER
6. 20,000 FT
7. WHEELS OF STEEL
8. NEVER SURRENDER
9. FIRE IN THE SKY
10. MACHINE GUN

 

 

Chez SAXON on se la pète pas. La recette du morceau qui arrache on la connaît: Un batteur qui frappe, un bassiste qui joue sur la tonique, un chanteur tendance "born to be wild" et LE RIFF, celui qui se construit à deux guitares façon : on superpose les instruments mesure par mesure et quand tout le monde est entré on bouge plus, la route est tracée, juste entrecoupée d'un solo bien saignant.  Le morceau "Strong arm of the law" est d'ailleurs un modèle du genre. Donc dans cet album pas de surprise, du cuir et de la sueur. Comme dit la pub "ne passons pas à côté des choses simples".

20 ans plus tard SAXON a retrouvé la recette, ouf elle n'avait pas définitivement disparu.

 

 

BLACKFOOT

HIGHWAY SONG...LIVE
1982

1. Gimme Gimme Gimme
2. Ever Man Should Know
3. Good Morning
4. Dry County
5. Rollin' and Tumlin'
6. Fly Away
7. Road Fever
8. Trouble in Mind
9. Train Train
10. Highway Song
11. Howay The Lads

 

 

Pour faire partager une passion rien de tel que du vécu... T'en veux du vrai vécu?

Texte de Thierry du site  THIERRY ZEPPELIN

Je sortais à peine du fameux "no sleep till Hammersmith" de Motorhead, un an qu'il m'avait fallu pour me remettre de cette bombe ! un an. Persuadé que rien de plus monstrueux en matière de live ne pouvait sortir, je boudais systématiquement tout concert chez mon disquaire préféré. Qui plus est j'avais été gâté dans l'année, thin lizzy avait sorti mon disque préféré d'entre tous encore aujourd'hui "renegade" et Phil Lynott son escapade " the Philip Lynott album".

Bref, j'allais finir l'année tranquille, sans live à me mettre sous la dent.

Bé non, ce projet est tombé à l'eau, de la faute à J.C. ( pas Jésus Christ, un autre ) mon disquaire préféré. Dingue, parce que 20 ans après, je m'en rappelle comme si c'était hier : J.C. avait bon goût, pas vraiment hardrockeux, mais bon goût, le genre de disquaire que la Fnac ou autres grandes surfaces de ce genre ne fournit pas. Le type qui conseille de lui même, qui se la pète pas, bref, sympa.

Et voilà comment je découvris ce Live légendaire. Pas dans la casque, non, à pleins pots dans la magasin ! parce que J.C. était comme ça, le plaisir, pour lui, ça se partageait.

Et ce Live m'a flingué, de "gimme gimme gimme " à ce titre terrible qu'est "highway song", ce live m'a flingué. Et "good morning"! et "fly away" !! et "trouble in my mind" !!!  Voilà, j'avais trouvé un successeur au Motorhead, le même genre de live, celui qui donne l'impression que les baffles qui crachent les décibels sont en sueur tellement elles on chaud, que les murs fondent par cette ambiance écrasante, que le sol se dérobe devant tant de puissance ... ce live, c'est tout à fait ça, un peu comme une MVNI ( musique volante non identifiée ) qui deviendrait par mutation génético-cervico-oreillistique  une espèce de rouleau - compresseur indestructible, un truc de ce genre. Ce live sent la poudre, non, il est la poudre, celle du rock sudiste un tantinet hard joué seulement pour le plaisir d'être joué. Rickey Medlocke est un chanteur formidable, un guitariste surdoué du feeling, BLACKFOOT était cette tornade qui en fit à l'époque une des plus grandes attractions  en concert. Ce disque est un document historique !!!

Bref, je ressortais de chez J.C. avec la galette sous le bras, et, la pauvre, elle était mal tombée : Je dois avouer que depuis, le vinyle est mort, il n'a pas survécu à mes 25482 écoutes ... mais, grande finesse de ma part, j'en avais des copies au K7 ... qui ont éclaté elles aussi ... MAIS - encore grande finesse de ma part - j'ai profité d'un réédition cd de 1997. Et j'espère ne rien risquer maintenant.

Donc, chers amis, si vous avez tout bien compris comme il faut, profitez de la réédition cd qui sort ces jours ci, avec des TITRES BONUS du même concert londonien, et rentrez chez vous l'écouter, parce qu'à la Fnac ou au Virgin, vous n'avez aucune chance !

Depuis, Jean Claude a changé de boulot, la faute au cd, mais il a bien tourné. On se revoit de temps en temps, chez lui chez moi, c'est un ami, et j'écoute toujours ses conseils avisés encore aujourd'hui.

Merci Jean Claude. Si tu passes par là, tu te reconnaîtras.

 

 

BLUE ÖYSTER CULT

EXTRATERRESTRIAL LIVE
1982

1. DOMINANCE AND SUBMISSION
2. CITIES ON FLAME
3. DR. MUSIC
4. RED AND THE BLACK
5. JOAN CRAWFORD
6. BURNIN' FOR YOU
7. ROADHOUSE BLUES
8. BLACK BLADE
9. HOT RAILS TO HELL
10. GODZILLA
11. VETERAN OF THE PSYCHIC WARS

 

 

Troisième album live pour le culte de l'huître bleue, cette album marque la fin d'une décade faste: 10 albums,  8 "studio"et 2"live", que du bon rien à jeter. Enregistré entre 1980 et 81, il présente le premier changement de line-up du groupe avec le départ du batteur Albert Bouchard (il n'est présent que sur les enregistrements 80') mais il est surtout le témoignage de l'énergie dépensée depuis 10 ans par le groupe pour imposer son style en décalage. Un univers original loin des sentiers battus, (combien de groupes capables de construire un morceau comme "Black Blade"), tout simplement quelque chose d'inimitable.

En Bonus: qui trouver de mieux que Robbie Krieger des DOORS pour jouer la Guest Star et mettre le feu au "Roadhouse Blues"

 

 

THIN LIZZY

RENEGADE
1981

1. ANGEL OF DEATH
2. RENEGADE
3. THE PRESSURE WILL
BLOW
4. LEAVE THIS TOWN
5. HOLLYWOOD
6. NO ONE TOLD HIM
7. FATS
8. MEXICAN BLOOD
9. IT'S GETTING
DANGEROUS

 

 

Chroniqué par Thierry sur son site THUNDER AND LIZZY

pour en faire de même c'est ici

 

Tout le monde s'attend au pire pour RENEGADE ... miracle ! c'est tout l'opposé ! Voici le dernier grand disque de THIN LIZZY, celui qui porte le mieux son nom, RENEGADE ... la chanson du même nom évoque l'histoire d'un garçon qui ne se sent nulle part à l'aise, notamment en société, mais qui s'épanouit une fois seul, sur son vélo, dans la verte et mélancolique Irlande ...tout Lynott y est résumé, Phil se dévoilant encore un peu plus, et laissant apparaitre cette personnalité si fragile et attachante à la fois. Il qualifiera ce titre d'autobiographique un peu plus tard, jiste avant sa mort... "Angel of death" est un pamphlet anti-militariste d'une rare violence, tant musicale que textuelle, "Hollywood" dévoile ses frustrations américaines, "fats" nous emmène dans des territoires musicaux inhabituels, du côté de chez Jazz, "leave this town" égrène l'envie du personnage de changer de vie, de lieu ...et d'habitudes plutôt dans le genre nocives ... "mexican blood" et 'it's getting dangerous" sont aussi à mettre en valeur pour leurs côtés lyriques.

Bref, tout le disque est bon, sublime même, mais hélas, ce sera un flop ... l'album collant mal aux réalités musicales de l'époque; le heavy metal avec iron maiden, def leppard et autres saxon étant à la fête, un disque aussi majestueux ne pouvait que difficilement trouver une place dans la marché de l'époque...

 

 

SCORPIONS

BLACKOUT
1982

1. BLACKOUT
2. CAN'T LIVE WITHOUT YOU
3. NO ONE LIKE YOU
4. YOU GIVE ME ALL
I NEED
5. NOW!
6. DYNAMITE
7. ARIZONA
8. CHINA WHITE
9. WHEN THE SMOKE
IS GOING DOWN

 

 

Proposé et chroniqué par Thierry de THIERRY ZEPPELIN

pour en faire de même c'est ici

 

En 1982, Scorpions revient de loin : Klaus Meine sort d'une opération  délicate des cordes vocales ... et est resté longtemps dans l'incertitude quant à savoir  s'il pourrait rechanter à nouveau. Mais, la chirurgie faisant ( déjà ) des miracles, le  groupe rentre en studio courant 81 la rage au ventre. Et quelle rage !!!

D'abord la pochette, celle du réveil, ce teuton enfermé dans ses banderilles les yeux fourchettées  qui se libére en brisant le verre !!! Ensuite le premier titre, éponyme de l'album, "blackout", rentre-dedans d'une efficacité redoutable !!!

C'est que voyez vous, bandes de petits jeunes, Scorpions fut autre chose qu'un groupe à midinettes durant la première partie de sa carrière ! Scorpions fut cet étendard du heavy metal de grande classe comme on en faisait peu à cette époque ! Chaque album était attendu par une armée de fans de plus en plus grande !!!

Ceux ci n'ont pas été déçu par cette galette, dernière pierre à l'édifice, avant la descente aux enfers des radios FM. Tout y est d'airain, clair, puissant, même la ballade " when the smoke is going down" est magnifique ... Je me souviens aussi ces deux titres "now" et "dynamite" heavy à souhaits qu'on s'envoyait en mettant les potards à 11 !!! fantastique album !!!

Oui, Scorpions fut un grand groupe, un des plus grands sans aucun doute, et ce BLACKOUT marque le sommet de cette première partie de carrière. Le genre de disque qu'on ne peut oublier.

 

 

JUDAS PRIEST

SCREAMING FOR VENGEANCE
1982

1.THE HELLION
(INSTRUMENTAL)
2.ELECTRIC EYE
3.RIDING ON THE WIND
4.BLOODSTONE
5.(TAKE THESE) CHAINS
6.PAIN AND PLEASURE
7.SCREAMING FOR VENGEANCE
8.YOU'VE GOT ANOTHER
THING COMIN'
9.FEVER
10.DEVIL'S CHILD 
 

 

MICHAEL SCHENKER GROUP

ONE NIGHT AT BUDOKAN
1982

1. ARMED AND READY
2. CRY FOR THE NATION
3. ATTACK OF THE MAD AXEMAN
4. VICTIM OF ILLUSION
5. INTO THE ARENA
6. ON AND ON
7. NEVER TRUST A STRANGER
8. LET SLEEPING DOGS LIE
9. COURVOISIER CONCERTO
10. LOST HORIZONS
11. DOCTOR DOCTOR
12. ARE YOU READY TO ROCK 
 

 

MOTORHEAD

IRON FIST
1982 

1. IRON FIST
2. HEART OF STONE
3. I'M THE DOCTOR
4. GO TO HELL
5. LOSER
6. SEX AND OUTRAGE
7. AMERICA
8. SHUT IT DOWN
9. SPEEDFREAK
10. DON'T LET 'EM GRIND
YA DOWN
11. DON'T NEED RELIGION
12. BANG TO RIGHTS
 

 

RAINBOW

STRAIGHT BETWEEN
THE EYES
1982

1. DEATH ALLEY DRIVER
2. STONE COLD
3. BRING ON THE NIGHT
(DREAM CHASER)
4. TITE SQUEEZE
5. TEARIN' OUT MY HEART
6. POWER
7. MISS MISTREATED
8. ROCK FEVER
9. EYES OF FIRE
 

 

ANNÉE PRÉCÉDENTE ANNÉE SUIVANTE
 

 

HOME