LIVE...LIVE...LIVE...LIVE...

PAGE 1

 

 

1.2.

 

 

 

LIVE: LES PLUS GRANDS ALBUMS 
 

 

pour PROPOSER vous aussi votre album préféré avec vos propres commentaires afin de compléter cette page

C'EST ICI
 

 

 

 

 

 

DEEP PURPLE

MADE IN JAPAN
1972

1. HIGHWAY STAR
2. CHILD IN TIME
3. SMOKE ON THE WATER
4. THE MULE
5. STRANGE KIND OF WOMAN
6. LAZY
7. SPACE TRUCKIN'

 

8. BLACK NIGHT

9.SPEED KING

10.LUCILLE

 

 

 

Et DEEP PURPLE  inventa LE "live"! les 15/16/17 août 1972 entre Tokyo et Osaka le groupe est à son apogée. Il suffit d'écouter l'intro de "hyghway star" pour comprendre que la machine est en route pour écrire un des plus beaux moments de l'histoire du rock en général, et du hard en particulier. L'osmose parfaite, avec une maîtrise de l'improvisation totale pour cette tournée de l'album "Machine head" (un album tout aussi indispensable). Pour encore plus de plaisir, la version "anniversaire" de 1998.

 

 

 

 

 

 


AC/DC

IF YOU WANT BLOOD..
..YOU'VE GOT IT
1978

1. RIFF RAFF
2. HELL AIN'T A BAD PLACE
TO BE
3. BAD BOY BOOGIE
4. THE JACK
5. PROBLEM CHILD
6. WHOLE LOTTA ROSIE
7. ROCK 'N' ROLL DAMNATION
8. HIGH VOLTAGE
9. LET THERE BE ROCK

10. ROCKER

LET THERE BE ROCK -
THE MOVIE SOUNDTRACK


1. ANGUS SOLO
2. LIVE WIRE
3. SHOT DOWN IN FLAMES
4. HELL AIN'T A BAD PLACE TO BE
5. SIN CITY
6. WALK ALL OVER YOU
7. BAD BOY BOOGIE
8. THE JACK
9. HIGHWAY TO HELL
10. GIRLS GOT RHYTHM
11. HIGH VOLTAGE
12. WHOLE LOTTA ROSIE
13. ROCKER
14. T.N.T.
15. LET THERE BE ROCK

 

 

1978, AC/DC n'est pas encore un groupe "mega-star". Pour s'imposer les australiens tournent sans relâche. Le bouche à oreilles est en train de fonctionner. Cette énergie dépensée on la ressent tout au long du disque, le son est puissant, le public en communion ( une époque où l'on pouvait voir AC/DC ailleurs que dans un stade ). Bon Scott et Angus montrent à quel point il sont indissociables, le sort en décidera autrement!

un seul regret: que l'album "Let there be rock the movie. Live in Paris" (dec79), le témoignage de la tournée "highway to hell" peu avant la disparition de Bon Scott ( fév 80) ne soit sorti qu'en 1997 dans le coffret "Bonfire". (Le film existe en vidéo).

 

 

THIN LIZZY

LIVE AND DANGEROUS
1978

1. JAILBREAK
2. EMERALD
3. SOUTHBOUND
4. ROSALIE THE COWGIRL'S
SONG
5. DANCING IN THE MOONLIGHT
6. MASSACRE
7. STILL IN LOVE WITH YOU
8. JOHNNY THE FOX
9. COWBOY SONG
10. THE BOYS ARE BACK
IN TOWN
11. DON'T BELIEVE A WORD
12. WARRIORS
13.ARE YOU READY
14.SUICIDE
15.SHA LA LA
16.BABY DRIVES ME CRAZY
17.THE ROCKER

 

 

Tout est réuni pour produire un grand album. Scott Gorham et Brian Robertson sont au sommet, les guitares se croisent et se superposent pour créer un son unique à l'époque. Le son du live rend les compositions du groupe beaucoup plus "hard-rock". La voix chaude de Phil Lynott est calée sur un jeu de basse soul à souhait, Brian Downey montre toute l'étendue de son jeu (en voilà, un batteur qui aurait mérité une plus grande reconnaissance).Tout l'ensemble rend le son de THIN LIZZY inimitable... indispensable! (il existe aussi une vidéo témoignant de cette "age d'or")

Pour en savoir plus sur Thin Lizzy, une seule adresse: 

THUNDER AND LIZZY

 

 

SCORPIONS

TOKYO TAPES
1978

1. ALL NIGHT LONG
2. PICTURED LIFE
3. BACKSTAGE QUEEN
4. POLAR NIGHTS
5. IN TRANCE
6. WE'LL BURN THE SKY
7. SUSPENDER LOVE
8. IN SEARCH OF THE
PEACE OF MIND
9. FLY TO THE RAINBOW

1. HE'S A WOMAN -
SHE'S A MAN
2. SPEEDY'S COMING
3. TOP OF THE BILL
4. HOUND DOG
5. LONG TALL SALLY
6. STEAMROCK FEVER
7. DARK LADY
8. KOJO NOTSUKI
9. ROBOT MAN

 

 

Avant d'être reconnu pour ses ballades tendance "slow de l'été dernier au bal du camping" Scorpions avait déjà écrit les plus belles pages de son histoire. Quatre disques parfaits: 3 albums studio (In trance, Virgin Killer, Taken by force) et ce "Tokyo tapes", testament de cette période magique où Uli Jon Roth mettait le feu aux poudres... l'intro de "all night long" tout est dit! 

La bonne nouvelle en 2001, la réédition de cet album qui avait disparu des bacs depuis quelques années (on entend un peu plus Rudolph Schenker sous-mixé sur la version vinyle).

 

 

MOTÖRHEAD

NO SLEEP 'TIL HAMMERSMITH
1981

1. ACE OF SPADES
2. STAY CLEAN
3. METROPOLIS
4. HAMMER
5. IRON HORSE
6. NO CLASS
7. OVERKILL
8. WE ARE THE ROAD CREW
9. CAPRICORN
10. BOMBER
11. MOTORHEAD
12. OVER THE TOP
13. LEAVING HERE
14. STONE DEAD FOREVER
15. DEAD MEN TELL NO TALES
16. TOO LATE TOO LATE

 

 

Motörhead n'a jamais été très fort pour les "slow de l'été dernier au bal du camping" (ni pour l'hiver prochain au coin du feu d'ailleurs)... juste un putain de bon groupe de rock'n'roll comme dirait Lemmy. Ce disque, là encore, est le témoignage parfait d'un "age d'or" celui d'un POWER-trio qui vient coup sur coup de sortir trois albums indispensables (overkill, bomber, ace of spades). Un seul regret, le défaut de ses qualités, un son "tournant" qui fait perdre un peu de son impact "rock'n'roll" au groupe. La bonne nouvelle de 2001: (si c'est une mode, j'envoie ma liste à toutes les maisons de disque!) la réédition du "no sleep..."en 2 cd avec en bonus 17 titres supplémentaires!!! Il existe donc un dieu pour les fans.

 

 

JUDAS PRIEST

UNLEASHED IN THE EAST
1979

1.EXCITER
2.RUNNING WILD
3.SINNER
4.THE RIPPER
5.THE GREEN MANALISHI
(WITH THE TWO-PRONGED CROWN)
6.DIAMONDS AND RUST
7.VICTIM OF CHANGES
8.GENOCIDE
9.TYRANT

 

 

C'était l'époque où, toujours en comité restreint (2000 vrais possédés), Judas Priest ouvrait pour AC/DC (Putain!!! j'ai vécu ça, il y a donc vraiment un dieu pour les fondus). Bien sûr Rob Halford avait besoin d'une sacrée boîte d'écho, il en usait et en abusait... Mais les morceaux du Judas montraient enfin toute leur puissance. Glenn Tipton et K.K Downing riffaient à la tronçonneuse, un album qui retranscrit bien ces moments 100% saignants.

 

 

FOGHAT

LIVE
1977

1.FOOL FOR THE CITY
2.HOME IN MY HAND
3.I JUST WANT TO MAKE LOVE
TO YOU
4.ROAD FEVER
5.HONEY HUSH
6.SLOW RIDE

 

 

Et si Foghat était tout simplement le plus grand des groupes de Boogie-Rock du monde. Des anglais tellement mordus par le Boogie, que leur jouissance à se retrouver devant le public américains se sent dés les premières notes de "fool for the city". Lonesome Dave Peverett devient noir en chantant "I just want...", le bootleneck de Rod Price prend feu, Roger Earl et Graig MacGregor ont flingué les freins de la locomotive, et toi à 10000 kilomètres de là tu te retrouves à jouer devant 100 000 spectateurs en transe (tout seul devant la glace une Gibson imaginaire à la main, pendant que tes parents te gueulent de baisser ton putain de son).

 

 

PAT TRAVERS

GO FOR WHAT YOU KNOW
1979

1. HOOKED ON MUSIC
2. GETTIN' BETTA
3. GO ALL NIGHT
4. BOOM BOOM
5. STEVIE
6. MAKIN' MAGIC
7. HEAT IN THE STREET
8. MAKES NO DIFFERENCE

 

 

Pour du choix personnel, ça c'est du choix personnel! Le canadien dans le top du live? Ben oui!!! Un groupe où chacun va dans le même sens, de la fusion avant la fusion, Pat Travers, Tommy Aldridge, Mars Cowling et Pat Thrall sont alors en pleine osmose, ça chauffe, ça brûle, il y a le feu!!! (et toi devant ta glace t'es pas prêt de la lâcher da Gibson invisible, tes parents ont pris une décision, ils prennent rendez-vous chez un psy)

 

 

TED NUGENT

DOUBLE LIVE GONZO!
1978

1. JUST WHAT THE DOCTOR
ORDERED
2. STORMTROOPIN'
3. STRANGLEHOLD
4. YANK ME, CRANK ME
5. GONZO
6. WANG DANG SWEET
POONTANG
7. BABY PLEASE DON'T GO
8. CAT SCRATCH FEVER
9. GREAT WHITE BUFFALO
10. MOTOR CITY MADHOUSE
11. HIBERNATION

 

 

De toute façon le vrai fou c'est lui. c'est vrai que ce double Gonzo connaît un peu de longueur, qu'avec la qualité des trois albums explosifs qui étaient sortis coup sur coup, à l'époque on était même un peu déçu. Mais en prenant de l'age on devient "clément", alors le "Gonzo" il est dans la liste, parce que même avec ses défauts c'est un vrai double de barge. Le regret: que le LIVE AT HAMMERSMITH '79 ne soit sorti qu'en 1997.

 

 

MOLLY HATCHET

DOUBLE TROUBLE LIVE
1985

1. WHISKEY MAN
2. BOUNTY HUNTER
3. GATOR COUNTRY
4. FLIRTIN' WITH DIASTER
5. STONE IN YOUR HEART
6. SATISFIED MAN
7. BLOODY REUNION
8. BOOGIE NO MORE
9. FREEBIRD
10. DREAMS I'LL NEVER SEE
11. EDGE OF SUNDOWN
12. FALL OF THE PEACEMAKERS
13. BEATIN'THE ODDS

 

 

T'en veux du guitariste sudiste, trois pour le prix d'un (même dans tes rêves les plus fous t'as pas assez de doigts pour rivaliser, des miroirs il en faut partout). Tout les standards du groupe sont là, même si en réalité des guitaristes il n'y en a plus que deux, le public en folie démarre au quart de tour et avec Molly Hatchet t'en as pour ton argent, t'es sûr du résultat: du barbare qui vient de finir à grands coups de hache, comme sur les pochettes!!!

 

 

AEROSMITH

LIVE! BOOTLEG
1978

1. BACK IN THE SADDLE
2. SWEET EMOTION
3. LORD OF THE THIGHS
4. TOYS IN THE ATTIC
5. LAST CHILD
6. COME TOGETHER
7. WALK THIS WAY
8. SICK AS A DOG
9. DREAM ON
10. CHIP AWAY THE STONE
11. SIGHT FOR SORE EYES
12. MAMA KIN
13. S.O.S.
14. I AIN'T GOT YOU
15. MOTHER POPCORN
16. TRAIN KEPT A ROLLIN'

 

 

Chronique de Thierry du  THIERRY ZEPPELIN La référence sur Thin Lizzy et Led Zeppelin

Dans la foulée de ROCKS Aero sort ce double live destiné à enfoncer le clou sur le marché américain, et … à faire patienter les fans jusqu'au prochain album studio

16 titres, les classiques du groupe enregistrés pendant les tournées américaines 76-77, et, ces années ci, AERO était l'ATTRACTION LIVE qu'il fallait voir : le groupe défrayait la chronique, drogue, groupies, destruction de chambres d'hôtel, plus fort encore que LED ZEPPELIN ou que les WHO, et ça fallait le faire ! voilà pour le contexte.

Pour le témoignage musical de ce disque, bé on a de la chance ! les versions sont les bonnes, y se sont pas tromper dans les bandes !!! certains soirs, la légende raconte que le groupe se trompait dans l'ordre des morceaux, commençait par le dernier, et, vu que c'était le dernier de la set-list, croyait que le concert était fini et se barrait !!! affolant l'état dans lequel ils devaient être certains soirs ? remarque, depuis qu'ils font dans la ballade, ils se sont calmés !

"Back in the saddle", "sweet emotion" et lords of the tights" ouvrent le bal de la meilleure façon, très électrique comme d'habitude pour qui a vu AERO en live. A noter que la version du dernier morceau nommé est remanié dans ce live, en n'en est que meilleure.

Le disque est très efficace et sans surprise jusqu'au sixième : "come together" est une reprise du morceau des BEATLES et confirme à quel point Tyler admire les scarabées . "dream on" et "walk this way" y sont bien joués, de même qu "mama kin" ou encore "sick as a dog"…

La seconde surprise est à la fin du disque, et quelle surprise !!! "i ain't got you" et "mother popcorn" sont deux reprises des classiques soul des années 50-60 enregistrés par des bootleggers lors de jams en club datant des années 73-74. C'est une première dans l'industrie du disque, des bandes pirates apparaissent sur un disque officiel !!!

Le fin mot de l'histoire ? le groupe avait lancé une sorte de concours pour fans pirateurs, celui qui présentait les meilleurs bandes les verrait sortir sur ce double live !!! pas fabuleux ça ?

 

 

LED ZEPPELIN

BBC SESSIONS
1997
LIVE 1969-71

 

1 YOU SHOOK ME
2 I CAN'T QUIT YOU BABY
3 COMMUNICATION BREAKDOWN
4 DAZED AND CONFUSED
5 GIRL I LOVE SHE GOT
LONG BLACK WAVY HAIR
6 WHAT IS AND WHAT SHOULD
NEVER BE
7 COMMUNICATION BREAKDOWN
8 TRAVELLING RIVERSIDE BLUES
9 WHOLE LOTTA LOVE
10 SOMETHIN' ELSE
11 COMMUNICATION BREAKDOWN
12 I CAN'T QUIT YOU BABY
13 YOU SHOOK ME
14 HOW MANY MORE TIMES

 

1 IMMIGRANT SONG
2 HEARTBREAKER
3 SINCE I'VE BEEN LOVING YOU
4 BLACK DOG
5 DAZED AND CONFUSED
6 STAIRWAY TO HEAVEN
7 GOING TO CALIFORNIA
8 THAT'S THE WAY
9 WHOLE LOTTA LOVE:
BOOGIE CHILLUN
/ FIXIN' TO DIE
/ THAT'S ALRIGHT MAMA
/ MESS OF BLUES
10 THANK YOU

 

 

Chronique de Thierry du  THIERRY ZEPPELIN La référence sur Thin Lizzy et Led Zeppelin

Le BBC sessions de led zeppelin, rassemblant des pistes enregistrées soit en 1969 soit en 1971 fût un événement lors de sa sortie. Le précédent effort officiel datait de 1976 et se nommait "the song remains the same", malheureusement, il faut bien reconnaître que ce double n'était pas à la hauteur de ce que l'on pouvait attendre de led zeppelin, surtout comparé aux bootlegs témoignant de bien meilleurs concerts. Encore aujourd'hui, il passe pour un des plus mauvais concerts jamais enregistrés. Mais revenons à nos moutons : Le premier CD comprend des morceaux enregistrés de mars à juin 1969, 14 pistes le composent. On y trouve du zeppelin plutôt blues ou déjà heavy, mais toujours puissant, hargneux, écrasant tout sur son passage. C'est l'époque du I et du II, tout y est somptueux. On écoutera en priorité "whole lotta love", "you shook me" (seconde version ) et "how many more times". Le second CD est enregistré à Londres le 01/04/1971, et présente 10 titres : tout y est exceptionnel : la version à pleurer de "since I've been loving you", la folie "pagienne" de "dazed and confused"; "whole lotta love" aux accents rock'n'roll, la partie acoustique "going to california" + "that's the way". C'est le concert qu'il faut posséder.

 

 

THIN LIZZY

LIVE/LIFE
1983

1. THUNDER AND LIGHTNING
2. WAITING FOR AN ALIBI
3. JAILBREAK
4. BABY PLEASE DON'T GO
5. HOLY WAR
6. RENEGADE
7. HOLLYWOOD
8. GOT TO GIVE IT UP
9. ANGEL OF DEATH
10. ARE YOU READY
11. THE BOYS ARE BACK IN TOWN
12. COLD SWEAT
13. DON'T BELIEVE A WORD
14. KILLER ON THE LOOSE
15. THE SUN GOES DOWN
16. EMERALD
17. ROISIN DUBH (BLACK ROSE)
18. STILL IN LOVE WITH YOU
19. THE ROCKER

 

 

Chronique de Thierry du  THIERRY ZEPPELIN La référence sur Thin Lizzy et Led Zeppelin

 

Le disque de la fin, le testament vinylique de Lizzy ans co. Aie aie aie !!! Grand fan devant l'éternel de la bande à Phil, je ne peux que verser une larme à l'évocation de ce triste fait, THIN LIZZY meurt avec ce superbe live.

Ce live monumental revisite les pièces maîtresses du répertoire de THIN LIZZY, de "thunder and lighting" à "boys are back in town ", de "emerald" à "renegade". On peut regretter toutefois l'absence de "dancing in the moonlight".

Il fait la part belle tout d'abord à la voix de Phil Lynott, à l'émotion qu'il véhiculait tant à travers ses paroles ( tu comprends à quoi sert l'anglais à l'école maintenant ?) que sur la manière extrêmement aérée dont il pose son chant, ensuite aux solis dévastateurs de John Sykes, guitariste exceptionnel aux multiples talents, mais mec trop sympa pour faire une vraie carrière.

Tout y est beau, "don't believe a word" remanié en ballade tranquille, "still in love with you" et ses solis tristes à mourir, "got to give it up" et son discours sur les dangers des excès en tout genre, les harmonies celtiques de "black rose", la furie de "angel of death", l'épique de "Emerald", bref, sérieusement, le live parfait, LE LIVE PARFAIT ( en majuscule c'est plus solennel ? )

Sur la fin de ce live se retrouvent tous les guitaristes de Lizzy ayant comptés dans l'histoire du groupe pour une version de "the rocker" assez démentielle, l'inespéré pour le fan se produit alors puisque chacun y va de son petit solo !!!

Voilà, un disque présenté par un fan pour ceux qui aiment la bonne zique ! ne passez pas à côté, vous rateriez quelque chose de grand.

 

 

RUSH

A Show Of Hands
Live
1988

1 Introduction
2 The Big Money
3 Subdivisions
4 Marathon
5 Turn The Page
6 Manhattan Project
7 Mission
8 Distant Early Warning
9 Mystic Rhythms
10 Witch Hunt
11 The Rhythm Method (Drum Solo)
12 Force Ten
13 Time Stands Still
14 Red Sector A
15 Closer To The Heart

 

 

Chronique de Thierry du  THIERRY ZEPPELIN La référence sur Thin Lizzy et Led Zeppelin

 

Rush évolue dans le genre rock progressif, mais propose une musique nettement plus agressive que la plupart de ses contemporains tels YES ou GENESIS. Ce live sorti en 1989 est le troisième dans l'histoire du groupe, sans doute le plus intéressant. 14 titres composent ce CD, (je fais exception de l'ouverture …) dont les version originales s'étalent de 1977 à 1987. C'est donc un rapide résumé de ces dix ans de carrière que RUSH propose. Pourquoi ce disque dans cette sélection ? PARCE QUE !!!!!!!!!! Parce que RUSH possède ce que la plupart des groupes hard ou heavy n'ont pas atteint à un tel degré : la musicalité, la technicité, la maîtrise de la mélodie. Je vous heurte ? pas grave. Bon sérieusement, il ne faut pas passer à côté d'un tel disque, c'est un meurtre ! que ce soit la leçon de monsieur batteur Neil Peart dans "the rhythm method", les lignes de basse ( en même temps qu'il chante) de "turn the page" ou de "force ten" de Geddy Lee, ou les guitares aux sonorités multiples de Gary Lifeson ( "time stand still" par exemple ).

C'est un disque à avoir parce qu'il montre un groupe de musiciens surdoués mais ayant su restés accessibles à tous dans leur approche musicale, ce qu'on peut reprocher à de nombreux groupes de heavy-prog, certains albums de DREAM THEATER en tête.

BLUE ÖYSTER CULT

EXTRATERRESTRIAL LIVE
1982

1. DOMINANCE AND SUBMISSION
2. CITIES ON FLAME
3. DR. MUSIC
4. RED AND THE BLACK
5. JOAN CRAWFORD
6. BURNIN' FOR YOU
7. ROADHOUSE BLUES
8. BLACK BLADE
9. HOT RAILS TO HELL
10. GODZILLA
11. VETERAN OF THE PSYCHIC WARS

 

 

Troisième album live pour le culte de l'huître bleue, cette album marque la fin d'une décade faste: 10 albums,  8 "studio"et 2"live", que du bon rien à jeter. Enregistré entre 1980 et 81, il présente le premier changement de line-up du groupe avec le départ du batteur Albert Bouchard (il n'est présent que sur les enregistrements 80') mais il est surtout le témoignage de l'énergie dépensée depuis 10 ans par le groupe pour imposer son style en décalage. Un univers original loin des sentiers battus, (combien de groupes capables de construire un morceau comme "Black Blade"), tout simplement quelque chose d'inimitable.

En Bonus: qui trouver de mieux que Robbie Krieger des DOORS pour jouer la Guest Star et mettre le feu au "Roadhouse Blues"

LIVE 2.
 

 

HOME