FASTER PUSSYCAT: LE GROUPE

 

 

FASTER PUSSYCAT: LA DISCOGRAPHIE

 

 

FASTER PUSSYCAT: LINKS

 

 

 

Livrées par Sylvain, les pages Faster Pussycat. On est dans les 80's et dans la démesure du "Glam Metal". Merci Sylvain.

Faster Pussycat 


Le milieu des années 80 voit pulluler les groupes de glam/sleaze metal sous le soleil de L.A. Si seul Guns'n'Roses demeure dans tous les esprits, Faster Pussycat grâce à la qualité des compos et des lyrics est bien l'un des groupes les plus sous-estimés de cette scène vivante et exubérante qui squatta le Sunset Strip Californien. Avec un nom tiré d'un film de Russ Meyer (Faster Pussycat ! Kill ! Kill !), le groupe signe en 1986 chez Elektra. Taime Down, le chanteur, est déjà connu comme le co-propriétaire du Cathouse Club, une boîte ou plutôt un repère pour hard-rocker sur L.A. Avec un style influencé par les Stones, Aero et un grand sens de l'humour (Bathroom Wall, Babylon, Don't change that song), le groupe part en tournée avec un premier album mordant, épaulant les Guns'n'roses, Alice Cooper, David Lee Roth et Motörhead. Le groupe gagne en maturité pour son second album Wake me when it's over, un son plus heavy vient contre-balancer leur attitude de glammers, Pulling weeds traite de l'avortement, House of pain du divorce vu par les yeux d'un enfant, mais leur style premier humour et finesse et toujours présent (Slip of the tongue, Where there's a whip there's a way). Sur la tournée, en 1990, Mark Michals se fait emprisonner pour détention de drogue, et après des dates européennes avec The Almighty et Dangerous Toys, Faster Pussycat revient aux States avec Brett Bardshaw aux fûts pour plusieurs dates avec Kiss et Mötley Crüe. Le coup de grâce porté par le music-business au début des 90's va jouer sur la carrière du groupe, Whipped !, leur dernière galette à ce jour sort en 1992. Mais déjà l'intérêt du public se tourne vers la scène de Seattle. Paradoxalement, le chanteur Taime Downe est originaire de Seattle même si c'est au cœur de la Hollywood Scene qu'il a monté son groupe et son club par lequel bon nombre d'autres groupes viendront se brûler les ailes sur le Sunset hollywoodien. Après la séparation du groupe en 93 Taime Downe forme un projet indus avec Kyle Kyle de Bang Tango : The Newlyleads. Muscat et Stacy se sont retrouvés dans Bubble un groupe qui renoue avec l'esprit des Glam Metal bands de L.A avec Share Pedersen (ex-Vixen) et Bam (ex-batteur des Dogs d'Amour). En 2002, Faster Pussycat a repris du service puisqu'une compil' de titres re-enrgistrés (Between the Valley of the ultra Pussy) leur a servi de tour-support pour une quinzaine anglaise (avec Pretty Boy Floyd), des dates californiennes et un été 2002 passer à sillonner les routes US avec le Hollyweird tour emmené par Poison. Le groupe pourrait revenir à ses premières amours la rock-club scene, en d'autres termes il y a très peu de chance de les voir dans notre Douce France si hard rockante ! Never say never !

Style : Glam Metal

1.Faster Pussycat (1987)
2.Wake me when it's over (1989)
3.Live & rare (1991)
4.Belted, Buckeld and Booted (EP, 1992)
5.Whipped ! (1992)


CHANT : Taime Downe sur tous les albums


GUITARE : Brent Muscat sur tous les albums. Greg Steele sur tous les albums

BASSE : Eric Stacy sur tous les albums


BATTERIE : Mark Michals sur 1, 2 et 3. Brett Bardshaw sur 4, et 5

HOME