L.A GUNS: LES MEMBRES DU GROUPE

 

 

L.A GUNS: LA DISCOGRAPHIE
 

 

L.A GUNS: LINKS
 

 

 

L'avis de HARD-ROCK CITY: Encore une fois HARD-ROCK CITY ne se casse pas le bol, il laisse faire ceux qui savent. Aussi qui mieux que  Sylvain  pour nous donner son avis.  MERCI Sylvain:

La Cité des Anges enfante une multitude de groupes de hard rock en 1986. Tracii Guns, lead-guitar de son état, quitte le groupe de son comparse Axl Rose (pour info le nom du groupe est GUNS 'N' ROSES) et s'en va former son propre combo : L.A GUNS. Sur le premier line-up on retrouve Mick Cripps à la basse, et Paul Black au chant. Après quelques démos, le groupe écume les clubs du Sunset strip boulevard. Puis arrive un anglais, ex-GIRL, ex-BERNIE TORME au chant : Phil Lewis & aux fûts : Steve Riley, ex-WASP, Mick Cripps passe à la rythmique pour laisser le poste de bassiste à Kelly Nickels (un ex-FASTER PUSSYCAT) : Cocorico ! Le groupe est au complet. Pour la petite histoire, Kelly est le neveu de notre Pierre Perret national ! Mais chez L.A GUNS il n'est point question d'ouvrir la cage aux oiseaux, de les regarder s'envoler c'est beau. Et si pour tout savoir sur le zizi il est recommandé d'écouter les sages paroles de Pierrot, concernant la vie suburbaine et les bas-fonds d'Hollywood, mieux vaut se passer un " Electric Gypsy " " Down in the city " " Shoot for thrills " ou " Holllywood tease " (morceau que Phil chantait déjà avec GIRL). En 1988, donc premier deal pour nos pistoleros d'Hollywood. La cartouchière étant remplie à bloc, il ne leur faut pas longtemps pour dégainer un second lp en 1989 : " Cocked & loaded ". Toujours aussi sleaze rock on retient dessus outre une pochette comme on les aime, des brûlots comme " Rip and tear " " The ballad of Jayne ", " Never enough " ou encore " 17 crash ". Robin Zander et Rick Nielsen de CHEAP TRICK viennent jouer les guests sur ce très recommandable opus. Pour " Hollywood vampires " en 1991, le groupe se décide à franchir l'Atlantique manière de balancer des " Kiss my love goodbye " " Some lie 4 love " & " Over the edge " dans les oreilles de leurs fans européens venus les voir en open-act de SKID ROW.
Le line-up du premier album enregistre 2 EP : un témoignage live de la tournée : " Live vampires " et " Cuts " composé de reprises.
Premier clash : Steve Riley est viré, puis Tracii ! Finalement Phil se barre pour pondre un album avec FILTHY LUCRE. Mais le gang se retrouve en 1995 pour enregistrer " Vicious circle ", Steve ne participant qu'à la tournée des clubs qui s'en suit.
L'année suivante, Guns, Riley, Johnny Cript à la basse et Chris Van Dahl au chant enregistre le très alternatif " American hardcore ", le groupe s'éloigne de ses influences rock des débuts.
Suite au faible succès, débarque un nouveau chanteur Ralph Saenz connu sous le soleil californien pour son excellent et très réussi rôle de David Lee Ralf avec le tribute band THE ATOMIC PUNKS. Un EP assez dur à dégoter sort : " Wasted " suivi en 1998 par " Hollywood rehearsals " uniquement pour le Japon. Au Japon toujours Phil Lewis sort son album solo " El nino " connu également sous le nom de " More purple than black ". En 1998 bien que L.A GUNS tourne avec succès dans les clubs, Ralph décide de se consacrer à son tribute band. Joe Leste de BANG TANGO se retrouve épisodiquement au chant, le temps de laisser sa place à Jizzy Pearl de LOVE/HATE. Sort un album produit par Gilby Clarke : Shrinking violet. Au passage la valse des line-up touche également les bassistes, Stephen Adika (bassiste de ALICE COOPER sur scène) puis Chuck Garrick (que l'on reverra avec DIO et COOPER) jouent au sein d'L.A Guns avant qu'en 2000 le line-up se reforme. Tous ensemble ils réenregistrent Cocked & loaded (plutôt que de le remasteriser). Tout ça n'est évidemment qu'un prétexte à tourner, et c'est reparti pour un tour avec BAR 7 (avec des ex-TESLA) en open-act. Phil s'acoquine avec 2 membres de FASTER PUSSYCAT et de BUBBLE : Brent Muscat et Eric Stacey pour enregistrer en 2000 sous le nom de LIBERATORS l'album " Acces denied " (sur lequel on retrouve des titres d' L.A Guns comme " Over the edge " " Long time dead " et " Sex action " !). L.A GUNS trouve le temps de sortir un live : " A nite on the strip ", pris sur le vif au Key Club (anciennement le mythique Gazzarri's club sur Sunset strip blvd). Le groupe ne s'arrête plus enchaînant alors album et tournée ce avec un perpétuel remaniement de line-up. En 2001, Guns Lewis, Riley et un nouveau bassiste du nom de Muddy sortent "Man in the moon ". Le groupe tourne aux USA avec BULLETBOYS et FASTER PUSSYCAT, avec ces derniers ils retournent même dans la Grande Albion. Adam Hamilton, bassiste, débarque pile en 2002 pour enregistrer " Waking the dead ". Eté 2002, L.A GUNS tourne aux USA avec, RATT, FIREHOUSE, DOKKEN et WARRANT. Finalement Tracii quitte pour de bon, le groupe et forme avec Nikki Sixx de MÖTLEY CRÜE et John Corabi (THE SCREAM, MOTLEY, UNION) ce qui va devenir BRIDES OF DESTRUCTION. L.A GUNS ne splitte pas pour autant et continue de tourner en 2003 avec Keef Ratcliff et/ou Keri Kelly (les 2, ex-PRETTY BOY FLOYD) à la gratte. Fin 2003 le groupe annonce une tournée en Europe qui a lieu en janvier/février 2004. Le groupe prépare la sortie d'un album de reprises de standards des 70's intitulés " Rippin' off the covers " et projette d'enregistrer un nouvel album studio. Tracii de son côté va faire de la promo pour la sortie de BRIDES OF DESTRUCTION : " Here come the brides " en mars 2004. Une chose est certaine c'est qu'avec L.A GUNS, les splits et remaniement de line-up ne sont jamais définitifs et qu'en parallèle que ce soit du côté de Tracii ou Phil, on a toujours le plaisir d'entendre de nouvelles rondelles.

L.A GUNS: LA DISCGRAPHIE

1.LA GUNS (1988)
2.Cocked & loaded (1989)
3.Hollywood vampires (1991)
4.Live vampires (1992)
5.Cuts (1992)
6.Vicious circle (1995)
7.American hardcore (1996)
8.Hollywood rehearsal 1987-1992 (1998)
9.Wasted (1998)
10.Shrinking violet (1999)
11.Recocked and loaded (2000)
12.A nite on the strip-Live (2000)
13.Man in the moon (2001)
14.Waking the dead (2002)

GUITARE: Tracii Guns sur tous les albums. Mick Cripps. 1, 2, 3, 4, 5, 6, 8, 11, 12, 13.

CHANT: Phil Lewis sauf 7, 9, et 10. Chris Van Dahl. 7. Ralph Saenz. 9. Jizzy Pearl 10.

BATTERIE: Nickey Alexander, 1. Steve Riley . 2, 3, 4, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14. Michael " Bones " Gershima, 5

BASSE: Kelly Nickels, 1, 2, 3, 4, 5, 8, 11, 12. Johnny Cript , 7, 9, 10. Mark " Muddy " Dutton,13.

 

 

HOME