RATT: LE GROUPE

 

 

RATT: LA DISCOGRAPHIE
 

 

RATT: LINKS
 

 

 

Toujours Sylvain pour nous livrer cet incontournable des 80's. Et bien encore une fois MERCI Sylvain.

Ratt


En 1981, dans la foisonnante ville de Los Angeles le groupe Mickey Ratt aller être appelé à sévir dans le cœur de nombreux fans de Hard rock. Le groupe change de nom et le raccourci en Ratt. C'est avec des guitaristes sérieux et un premier Ep que l'on découvre le Ratt'n'roll. Pour avoir repris un titre déjà enregistré par Aerosmith, Walkin'the dog le groupe va maintes fois se voir comparer aux prestigieux Toxic twins, et l'on verra en De Martini, un nouveau Joe Perry. Mais alors qu'Aero tente de refaire surface et de fuir les démons de la drogue, en 1984 Ratt va connaître un succès énorme avec leur premier vrai album : Out of the cellar, une galette renfermant 10 titres rock sans concession. Résultat l'album part en 3 millions d'exemplaires. La suite est d'aussi bonne facture puisque Invasion of your privacy reprend impeccablement les ficelles du précédent. Ratt appose là sa patte, un jeu de guitare efficace entre Crosby et De Martini et un Stephen Pearcy à la gouaille faite pour le rock. Les albums suivants se perdent un peu dans la quantité des nouveaux combos hollywoodiens. Pourtant de véritables pépites comme Body talk ou Looking for love viennent rehausser des albums considérés comme mineurs. En 1990 Ratt sort l'album Desmondchildesque, avec gros hits à la pelle (Shame, shame, shame, Lovin'you is a dirty job), la ballade de rigueur avec Diane Warren, les prestigieux guests : Jon Bon Jovi en guest vocals (Heads I win), Michael Schenker., le tout coécrit et produit par M. " Multiplatinum " Desmond Child, qui réussit alors plusieurs coup de maîtres.
Mais rapidement le style périclite, rock-critics et majors se tournent vers une scène moins " Sleaze, Holly Rock ". Dans les 90's Ratt se disperse vers divers projets : Blotzer part chez Contraband, De Martini fait son album solo, Pearcy monte le sous-estimé Arcade, puis Vicious delite et Vertex. En 1997 le groupe se reforme pour un album assez médiocre et peu aimé du public Collage. Puis en 1999 sort leur dernier effort à ce jour, l'album éponyme très honnête dans le paysage en reconstruction du hard/metal-glam américain. Après une tournée triomphante avec Poison, Great White et L.A Guns durant l'été 1999, Ratt se séparent une nouvelle fois en 2000. En 2002, Robbin Crosby décède des suites du sida qu'il avait contracté au début des 90's (ce qui l'avait empêché de participer aux derniers enregistrements). Si le monde du hard perd un talentueux guitariste, les fans de Ratt savent eux que plus jamais ils n'auront l'occasion de voir le groupe dans le line-up original. Pourtant tant côté Pearcy qui sort un album en 2002 (Social intercourse) que du côté de De Martini et Blotzer, l'esprit du hard rock est bien vivant. Même si depuis 1991 on ne les a pas vus par chez nous, à la fin de l'été 2002, Pearcy part en tournée avec Wasp pour promouvoir sa galette alors que ce qu'il reste des membres originaux de Ratt (avec Jizzy Pearl ex-Love/Hate au chant, John Corabi à la gratte, Crane à la basse, De Martini, et Blotzer) finissent eux une tournée américaine conséquente , preuve que l'esprit " Ratt'n'roll is still alive " outre-Atlantique ! 

Style : Glam Metal


1.Ratt : EP (1983)
2.Out of the cellar (1984)
3.Invasion of your privacy 1985)
4.Dancing undercover (1986)
5.Reach for the sky (1988)
6.Detonator (1990)
7.Collage (1997)
8.Ratt (1999)

 
CHANT : Stephen Pearcy sur tous les albums


GUITARE : Warren de Martini sur tous les albums. Robbin Crosby : tous sauf 7 et 8

BATTERIE : Bobby Blotzer sur tous les albums


BASSE : Juan Croucier sur tous les albums. Robbie Crane : 7 et 8

 

 

HOME